Peu de temps après la pose de la charpente, nous avons reçu l'isolant, le pare-pluie rigide, les extensions de chevrons et les tuiles. Il était temps de se mettre à l'ouvrage mais avant ça il fallait couvrir le garage avec, cette fois, un pare-pluie souple.

C'est mon beau père ainsi que Nekibo qui ont commencé, c'est vrai qu'à trois ça avançait bien et c'était plus précis.

Par la suite, il fallait poser le lattage. Comme je n'en ai jamais posé, il m'a fallu un certain temps de montages/démontages/remontages pour tomber juste, surtout que les tuiles que nous avons choisi avaient un pureau fixe (très peu de jeu pour le réglage en hauteur), ce qui nous obligeait à être précis. Cela va faire sourire certains mais il m'a fallu quatre ou cinq jour pour latter un pan du garage (contre trois heures pour l'autre pan et encore moins pour la maison, en proportion). Quand on ne sait pas, on essaye, encore et encore. Si vous voulez que je vous latte votre toit, je suis parfaitement au point maintenant !

Entretemps, l'isolant est arrivé mais il fallait vite le mettre à l'abri. Je n'en revenait pas de la quantité de ballots !

Vite vite, rentrons tout cela avant l'arrivée (toujours) imminente de la pluie.

Ha, ça va mieux quand on est au sec !

Vint ensuite la partie pénible (enfin, la première) : la pose du pare-pluie rigide. Simple en théorie, elle nécessite une équipe au sol qui prépare les plaques à la bonne dimension et un voltigeur qui les positionne et les assemble. Facile sur la face sud de la maison où en quatre heures c'est posé mais beaucoup plus long quand on est seul à tout faire et remonter pour chaque plaque. Et puis n'allez pas croire que l'on peut marcher dessus, ce n'est pas de l'OSB mais de la fibre de bois bitumée de 2.8 cm sensée tenir à la pluie (pas trop quand même, avec ce mois de mai...) mais pas à un pied. C'est pourquoi il faut bien visualiser les têtes de pointes et/ou poser une latte pour marcher dessus.

Je vous présente Florian, maître découpeur le samedi. Directeur des achats le reste du temps.

(Je ne suis pas resté en short longtemps...)

Pose de la cheminée Schiedel, une affaire de spécialistes mais vu la documentation, j'aurai pu la monter moi-même...

Voilà, on va dire que tout est prêt pour la pose des tuiles, ce sera l'occasion de vous montrer aussi quelques vidéos...