Après notre aménagement dans le grand F3 (voir billet précédent), Nekibo et moi avons décidé d'acheter une belle armoire et une commode. Nous sommes passés chez But, Confo, Fly, Atlas, Alinéa, Bois et Chiffons (pas du tout pour nous !) et Ikea avant de trouver un modèle tout à fait correct dans le magasin dont je tairais le nom.

Nous passons commande et comme ils n'avaient pas le mobilier en stock, nous revenons quelques jours plus tard pour prendre possession de notre bien.


Au déballage de l'armoire, dans le carton nommé "quincaillerie", je trouve tout sauf vis, chevilles et tout ce qui permet de faire tenir le meuble en un seul morceau. Zut, ça commence bien.
Lundi, téléphone. Nous apprenons qu'il y a eu une erreur et un problème avec le fournisseur et que tout devrait arriver d'ici... un mois. Cool. Merci Bidulle-néa. Nous ne nous laissons pas faire et arrivons à réduire ce délai à deux semaines. La pauvre fille au téléphone nous indique que ça arrivera par Chronopost. Ha, bien mais où ? Ben au magasin pardi, à 40 km de chez nous. Reblabla pour que le paquet arrive chez nous plutôt qu'au magasin.
Une semaine plus tard, je vois Nekibo qui me fait des signes alors que je suis sur le parking : le paquet est arrivé au magasin et elle est allé le chercher. Elle m'explique quà la SAV ils ne pouvaient nous envoyer le paquet car il était trop gros et trop lourd... deux kilos pour une taille d'environ deux rouleaux de Sopalin. Mais oui, mais oui. Et pour tout frais ou dédommagement pour tous ces problèmes ? Dix euros en bon d'achat pour être venu chercher le paquet. Et encore, il fallait le réclamer. Ils sont bien chez Ali-bidulle...
Plus ça va et plus les clients sont de simples numéros. On pensait que chez Bidulle-néa on avait affaire à une boîte sérieuse, c'est vrai que le magasin fait assez classe et les produits ne sont pas donnés (l'armoire coûtait 450€) alors on pensait être traités un peu mieux et recevoir des excuses plutôt que de se retrouver devant des interlocuteurs toujours différents, jamais au courant de notre histoire et jamais responsables de rien (le vrai responsable n'était pas là, comme par hasard). On comprends bien que si on achète un meuble à 100€, c'est sûr que l'on ne doive pas trop songer à un service après vente mais là, avec la commode, on en a eu pour plus de 560€, c'est pas rien tout de même et on aimerai bien avoir un service compétent et utile derrière. Pas la peine de vous dire que ce qui se passe dans ce magasin est reproductible dans toutes les grandes surfaces de France. Plus on est gros, moins on se soucie de ce qui est petit. Heureusement qu'il y a de petits magasins soucieux d'apporter du service en plus des produits vendu (je ne citerai pas de nom mais je connais un petit magasin d'informatique où les gars sont sympas et ne vous laissent pas tomber...)


Je n'en ai pas fini avec mon armoire, laissez moi vous la présenter montée (histoire que vous ne vous fassiez pas avoir comme nous).

Elle est chouette, a l'air costaud mais heureusement que Nekibo et moi sommes bricoleurs car le mode d'emploi était parfois très imprécis et surtout, surtout, les étagères n'étaient pas à la bonne taille : ils dépassaient de 5mm chacune soit 1cm sur la largeur totale (il fallait les rentrer au marteau).

Heureusement que sur mon lieu de travail je peux aller dans l'atelier menuiserie pour corriger ça (sinon c'était retour chez le fabriquant et attente de trois mois). Maintenant il reste juste à corriger le décallage de la porte qui n'est pas du tout en face de l'armoire...

En haut, c'est bon...

En bas c'est deux centimètres de décallage.

Merci Ali-bidulle-néa, on reviendra vous voir !

Pour finir, j'ai retrouvé un petit sketch du Muppet Show un peu en rapport avec la choucroute. Moi ça me fait rire et vous ?


J'adore la voix de la voix off : "Et voici un flash Muppet".