Je me souviens que cet été, en attendant le feu d'artifice à Metz, on se baladait dans la foule quand une paire de gamines marchaient l'une à côté de l'autre (des copines assuremment) mais chacune avait son portable à l'oreille et discutaient énergiquement. C'était marrant à voir et surtout affligeant. J'ai bien rigolé avec Nekibo quand nous les avons vu passer, on se demandait si elles se seraient aperçues si l'une des deux manquait. Nous vivons dans un monde où l'on a plus rien à dire à son voisin et on préfére appeller les autres au téléphone, sans doute car il est facile de s'en débarasser très rapidemment (ce qui n'est pas le cas d'une personne bien vivante à côté de soi). Les jeunes font très fort à ce petit jeu là, c'est sans doute pour se donner de l'importance.

(J'ai tenté de faire un peu mieux au niveau dessin que hier, ça m'a prit beaucoup plus de temps et je remercie Kek de me fournir sans le vouloir, un modèle). Promis Nekibo ma chérie, je te ferai un dessin bien meilleur que celui de hier dès que possible.