Pendant tout le week-end dernier se déroulait les "16ème rencontres de bandes dessinées de Marly", petit festival où étaient invités quelques auteurs et dessinateurs dont beaucoup d'inconnus (pour moi).

L'affiche du festival.

Si l'entrée était payante (mauvaise idée), cela a limité les entrées et donc les rencontres. Avec ma chérie, nous avons donc profité d'une remise de prix pour nous jeter sur les pains garnis.
Nous avons fait le tour des quelques dessinateurs mais rien de bien folichon à se mettre sous la dent, je n'ai rien vu de génial même si les artistes sont doués. Petit tour de l'exposition.

Tout d'abord quelques affiches avec des dessins et des figurines rigolotes de Gaston avant de rentrer dans le vif du sujet.

Des marionnettes un peu ridicules animent le stand des remises de prix et parlent n'importe quand.

Une table de dessinateurs, un peu vide de public avant midi.

Une dédicace en cours.

Gros plan sur le très joli dessin.

Pour certains, nous avons droit à de la couleur.

L'auteur de Raspoutine : Pompetti.

C'est quand même trop tranquille.

Dans une sorte de couloir, d'autres dessinateurs sont bien moins lotis mais ils font pourtant du bel ouvrage.

Je garde la meilleure pour la fin : Laurel que je vois enfin.

Un petit festival gentil et tranquille, je n'ai pas demandé de dédicaces car rien ne me plaisait vraiment (je n'ai jamais de coup de foudre pour un album). Même Laurel dont j'aime beaucoup le blog n'aura pas fait de dessin pour moi car je trouve que sa BD "Le journal de Carmilla" n'est pas terrible (en plus, sur la le recto de l'album, Carmilla a deux pieds droits) et trop rose-bonbon pour moi (je veux bien rester jeune pas pas à ce point !). Donc je n'ai pas acheté cette BD juste pour la dédicace, tant pis, la prochaine sera peut-être la bonne.