Le travail sur la caravane se poursuit, le plus dur étant le ponçage et la mise en peinture. Après avoir acheté la peinture chez un professionnel (pas chez Casto, on ne nous a pas recommandé les "grandes surfaces") et s'être fournis en ponceuse (une super chouette, presque futuriste), nous nous sommes remis au travail.

Le pire pour les poumons, malgré le masque, c'est le ponçage (il faut que je pense à me faire couper les cheveux aussi...), c'est très long et relève plein de défauts de surface

Le résultat semble bon, en tout cas de loin (surtout comparé au moment où l'on a reçu la caravane).

Après ponçage intégral incomplet car la carrosserie n'est pas lisse, vient la couche de primaire d'accrochage, indispensable pour la bonne tenue de la laque, surtout sur endroits réparés (notez le avant/après).

Même avec une couche, ça fait déjà pas mal. Remarquez que je ne bosse pratiquement jamais.

La seconde couche n'a pas été prise en photo. Il reste à faire les bas de caisse et l'intérieur. Vous verrez cela un autre jour.