Blog Orphanis.com

mardi 24 mars 2009

Sur ma table de chevet

Je fais suite à un billet de Dieudeschats, de manière officieuse concernant la lecture que l'on a en ce moment. Ça me donne une bonne occasion d'ajouter un billet sur mon blog vu que je ne sais pas trop quoi raconter en ce moment. Je n'ai pas de fabuleux trésor de guerre comme Thierry, ni de talent particulier alors je profite d'une bonne occasion pour poster des nouvelles.

Donc, en ce moment je lis ceci :

Ce livre me vient de Bob le bricoleur qui laisse parfois des commentaires ici, il ne me le prête pas mais le laisse à la communauté par Bookcrossing c'est à dire qu'il dépose des livres un peu n'importe où afin que des gens les ramassent, les lisent et les redépossent à leur tour. Sur le bouquin, une étiquette mentionne tout cela et si on le trouve, on peut dire que le livre est "capturé" et/ou "relâché". Certains ouvrages ont ainsi fait le tour du monde comme "Der seltsame Bücherfreund" qui est passé par pas mal de coins dans le monde. Évidement, rares sont les livres à avoir une vie nomade aussi longue, certains sont capturés et finissent dans une bibliothèque mais cela fait aussi partie du jeu. Regardez près de chez vous, un livre a peut-être été relâché... Enfin, tout ce blabla pour dire que, finalement, je n'ai lu que quelques chapitres des Tommyknockers donc je ne peux en faire aucun commentaire pour l'instant, à part qu'il me semble intéressant...

Juste avant ce livre, Bob le Bricoleur (ou Gymnase Bob, c'est le même trublion) m'avait donné ce livre :

Malgré les avis unanimes béatifiants ce livre, je suis resté sur ma faim. Je l'ai lu vite, il est prenant, déprimant mais ne donne aucune réponse aux questions que l'on se pose (désolé de dévoiler cela). En gros, c'est la vie d'un homme et son fils (nommés juste "l'homme" et "le fils" dans le livre) qui tentent de survivre dans un pays inconnu (même si on le devine) après une catastrophe inconnue qui a ravagé le pays (voire le monde). C'est la loi du plus fort et de la chance car il ne reste rien que des cendres, rien de vivant à part des pauvres ères parfois cannibales. Dommage que ça rappelle tellement "Ravage" de Barjavel (enfin, juste un morceau de Ravage), qui reste pour moi une référence.

Pour finir, je lis ceci :

Un bouquin plus technique qui se concentre sur Joomla! et la fabrication de sites Web en CMS.

Voilà, c'est tout, je ne passe pas le relai à qui que se soit, à part, s'ils le veulent bien, à Thierry le dessinateur et Stéphanie.

mardi 19 juin 2007

Condamnation pour "Antipub"

Où comment les Antipubs qui apposent des graffitis sur des panneaux géants passent pour des terroristes...

Suite...

jeudi 1 mars 2007

On ne nous y reprendra pas...

Où comment un célèbre magasin de mobilier vend n'importe (un peu) quoi...

Suite...

dimanche 25 février 2007

Les extraterrestres sont parmis nous...

En voilà la preuve !

Ce sont des oeufs, j'en suis sûr !

Suite...

dimanche 10 septembre 2006

Le "scandale" des imprimantes 10x15

Cette image vous ment !

Cette année encore, la collection automne-hiver de chez Canon voit apparaître une flopée d'imprimantes dont quelques "mini-labos-photos" (c'est leur nom mais je doute que l'on puisse les appeller ainsi tant les réglages sont proches de zéro). Donc, comme tous les constructeurs d'imprimantes, Canon nous sert une nouvelle Selphy sympathique et tout et tout. Pourtant, comme je le dis dans le titre, elles impriment toutes dans le format 10x15 cm soit un rapport 2/3. Or, que constate-t-on à l'heure actuelle ? Et bien que les appareils photo numériques compacts (90% de la vente d'APN) font des photo au format 1.33 (et pas 1.5 comme pour ces imprimantes). Du coup, les tirages que vous ferez seront tronqués en haut et en bas pour cadrer avec le papier. Bien sûr, si vous avez un reflex Canon ou Nikon, cela ne posera pas de problèmes (les autres marques ont des rapports 4/3 encore plus exotiques) mais ces petites imprimantes sont surtout faites pour être piloté depuis un APN ou lire des cartes mémoires (même si on peut les piloter avec un ordinateur) donc elles sont réservées aux compacts et aux personnes qui veulent rapidement un tirage papier.

Dernièrement, j'ai lu que les constructeurs d'imprimantes disaient ne pas pouvoir faire de tirages en 11x15 (en 1.33 donc) car les papiers n'étaient pas disponibles mais on retrouve pourtant des papiers Canon, HP, Epson, etc. Ces argument ne tient donc pas.

Dans la dernière émission d'Europe 1 "Nouvelles technologies", le directeur marketing de Canon France était invité, il avait apporté sa petite Selphy et un APN compact, avait pris une photo et fait un tirage pour le montrer aux animateurs (je dis animateurs et pas journalistes, c'est fait exprès). Ceux-ci étaient presque émerveillés par le tirage mais personne n'a fait la remarque du format (il y a bien 10% de l'image mise à la poubelle et si l'on fait une bonne photo elle sera tronquée de toute façon), preuve qu'ils ne connaissaient pas le problème ou qu'ils font comme tous ces personnes qui se sont faites avoir :

- Oh que c'est beau ! Ha, il manque le haut de la tête à papy, tu sais même pas faire des photos correctes ! Hou le nul !
- Mais je te jure que...
- Ouais, c'est ça, de toute façon, tu n'as jamais apprécié ma famille.
- Mais arrête, si je te dis que la photo est bonne !
- Dis tout de suite que c'est la faute à l'imprimante, toujours à accuser le matériel ! Tu ne prends jamais tes responsabilités. Puisque c'est comme ça, je retourne chez ma mère...

Vous voulà prévenus ;-)

mardi 25 juillet 2006

Le français se perd

Allez, comme ça fait un moment que je ne mets plus rien sur mon blog, j'en profite pour vous montrer une étiquette du Leclerc pour de la... chaire à farce. Pour ceux qui ne voient pas d'erreur, la chaire est une tribune réservée dans une église pour le prédicateur ou un poste pour un professeur d'université. Je ne vois donc pas bien comment on peut en faire de la viande... Cela me fait aussi penser à cet affichage sur une route à Metz pour une interdiction temporaire, il était écrit : "A comter du...". Je me demande qui contrôle ce qui doit être diffusé à grande échelle. Bref, il n'y a pas que dans la banlieue que le français se perd, je ne m'étonne plus que les gens fassent tant d'erreurs à présent.

PS : j'espère que de mon côté je ne fais pas trop de fautes...