Blog Orphanis.com

jeudi 30 novembre 2006

Croquis

Ce soir, conseils de classe.

Comme je ne suis pas prof, je ne fais qu'assister au premier conseil en ma qualité de technicien son et lumière (les bulletins sont projetés sur un écran via vidéoprojecteur). En attendant que ça lache, je m'amuse à faire des dessins, sans modèle et avec modèle.

Pour la mise en couleur, ça attendra. Là je suis un peu à la bourre.

Lundi, je mettrai en ligne une nouvelle "BD" de quelques cases. Je n'aurai plus le temps de la colorier avant (ou alors demain mais il faut absolument que je revise mon concours avant...) Voici un aperçu...

(Mais non, ça ne ressemble pas à un autre dessin parru il y a peu...)

Bon week-end à tous !

PS : En me relisant, je m'aperçois que je dessine vraiment comme un gamin, j'ai donc viré les dessins les plus simplets (par rapport à hier).

mardi 28 novembre 2006

Dessinez c'est gagné


Cette fois, j'ai copié sur Frodon, j'ai encore du mal (c'est pas trop mon métier) mais le but c'était surtout de varier les couleurs dans le dessin. Je ne connais pas encore les bonne techniques pour gribouiller sur une couleur sans en affecter une autre, faudrait que je trouve un spécialiste de Photoshop (même si je ne l'utilise pas, ça doit être pareil pour les autres logiciels). Donc si vous connaissez quelqu'un qui peut m'aider pour les calques et les mélanges de couleurs, il serait bien urbain.

En attendant, ça donne quand même ça :


lundi 27 novembre 2006

Nos amis les jeunes

Hier, pendant une partie de billard, à Amnéville.

L'entrée de la salle était occupée par des djeunes bien de notre époque, téléphone à la main et vocabulaire approximatif. Moi qui travaille dans un établissement scolaire pour jeunes en échec scolaire, je pensais entendre le pire language mais en fait non : il faut croire qu'ils parlent tous comme ça. Je me souviens plus trop des adjectifs fleuris qu'ils employaient mais ça ressemblait beaucoup à cela. Quel bonheur.

lundi 20 novembre 2006

Une super histoire dessinée par moi

Je dessine comme un gamin et l'air de rien ça m'a prit un temps fou. N'empêche que j'ai enfin terminé ces quelques planches racontant l'odysée formidable de quelques mosellans en quête d'un moment de frissons.


C'est ici que ça se passe.


Bon, c'est vrai que c'est pas très drôle comme ça mais ça avait l'air bien mieux dans mes souvenirs...