Toutes les religions ont un clergé, ont des guides, des bien-pensants qui savent ce que ceux d'en bas doivent penser ou où agir. Pour les non-croyants il n'y a rien de tout cela, chacun est libre dans sa tête de penser que c'est mère Nature qui dirige tout, que nous ne sommes que poussière d'étoile et que l'âme s'éteindra avec notre corps. Pas d'église pour les athées, pas de lieu rencontre, pas de chef, pas de prosélytisme, on attire de nouveaux convertis que par la Raison, l'éducation et la volonté farouche de n'avoir ni dieu et parfois ni maître. Je crache sur la religion, pas forcément sur les idées de base de celles-ci (Jésus n'était pas vraiment un gars porté sur la bagarre). Je crache sur la religion, les curés, les imams, les rabbins, les prédicateurs, tous ces connards qui disent quoi penser, qui pensent savoir interpréter les livres saints et envoyer des soldats "libérer" Jérusalem, bruler les albigeois, se faire sauter à un check-point ou dans un bus, un avion, aller butter des journalistes qui n'avaient pour arme que leurs crayons. Lâches, ordures, que vos espoirs aillent nourrir les cochons, qui eux ont l'infinie sagesse de jamais s'entretuer. J'ai une tristesse immense pour ces journalistes qui ont vu la guerre et la barbarie arriver en plein cœur de leur rédaction. Paix à eux.