Blog Orphanis.com

samedi 29 mai 2010

Quatre mois et demi

Comme promis, voilà quelques photos de mon petit bonhomme qui commence a avoir sa première dent.




lundi 24 mai 2010

(Presque) un an dans les bois.

Voilà (et enfin), après plus de neuf mois, j'arrête mon boulot dans un service après vente de motoculture. J'avais pris ce travail car je ne trouvais rien d'autre en informatique et j'ai eu beaucoup de mal à m'y intégrer (question de mentalité, pas facile de passer de l'univers feutré et culturel d'un contact avec des profs au monde ouvrier). Il y a quelques semaines, j'ai demandé au DRH de la coopérative s'il y avait un autre poste plus à l'Est de la Moselle et j'ai eu l'opportunité (et la chance) de changer de poste. Donc, dans quelques jours, je vais bouger, sans Nekibo et Anatole pour un temps, du côté de Phalsbourg. Je vous tiendrai au courant de tout cela et promis, je serai bien plus régulier que jusqu'à présent dans mes billets car j'aurai bien des choses à raconter : mon nouveau boulot (si ma période d'essai se passe bien), la maison que nous allons construire et Anatole qui grandit. Pendant quelques semaines, je serai seul ou chez mes beaux parents, en attendant que Nekibo et Anatole me rejoignent, si je trouve une connexion Internet où je me trouve (au pire, j'ai mon Iphone), je vous informerai de notre vie mouvementée des mois qui sont à venir.

En attendant, et comme ce que j'ai écrit plus haut n'est pas du tout clair, je vous donne en pâture ce petit montage de huit mois de nature qui change, pris tous les midis qui étaient possibles, du 01 octobre 2009 au 21 mai 2010 (sauf en cas de fortes pluies, mon congé paternité en mars, les week-ends ou jours fériés). Ça dure mois de quatre minutes, sans musique, ce n'est pas toujours bien cadré (pas facile de prendre la même pose tous les jours) et ça manque d'optimisations (luminosité par exemple), c'est fait à l'arrache mais ça aura le mérité d'exister.

A bientôt les orphanautes (ceux qui restent) et mille excuses aux derniers commentaires auxquels je n'ai pas répondu. Allez, je rends l'antenne, mon ordi est dans la chambre d'Anatole et c'est l'heure de dormir pour lui.