Pardon ? Vous ne la voyez pas ? Je vous donne un petit coup de main :

Bon, j’avoue, ce n’est pas bien net comme ça, alors je vous aide un peu plus :

Ok, ok, ce n’est toujours pas évident. Bon, et bien les deux étoiles mentionnées sont dans la constellation de Persée et pour repérer la comète, c’est très facile : vous prenez une paire de jumelles, vous vous couchez dans l’herbe (ou sur une couverture car il ne fait pas chaud) et vous visez le zénith vers 22h-23h et vous verrez (ce n’est pas forcément évident de la repérer de suite) une petite tache orangée qui peut faire penser à un petit nuage perdu mais qui ne bouge pas et bien c’est la comète. Hélas, il n’y a pas de queue, elle est réduite à l’état d’une boule mais très grosse et pas très lumineuse.

Le mois prochain, une autre comète sera visible, elle sera assez facile à voir pour Noël, je tâcherai de vous faire une meilleure photo pour illustrer mes propos.

Sinon, pour m’amuser (et surtout pour essayer), j’ai tenté de faire un circumpolaire. Kézako ? Et bien c’est une photo qui vise l’étoile polaire et montre la rotation de la terre par rapport aux étoiles. J’ai fait une dixaine de photo avec un temps de pose de 30 secondes à chaque fois puis assemblé le tout dans Paint Shop Pro en faisant des calques et ça donne ça :

Evidemment, comme vous le voyez, je n’ai pas visé la polaire (qui est plus à gauche) et il y a un “trou” qui correspond à un oubli de déclencher. Ça donne pourtant une idée de ce que ça peut donner. Je tenterai de faire une plus belle photo très bientôt alors restez en ligne !

Sinon, si vous voulez en savoir plus, je vous invite a voir le site de Ciel & Espace consacré à la comète Holmes.