Notre premier musée du séjour parisien, un bâtiment d'aspect petit mais bien plus grand qu'il n'en a l'air avec plein de statues, bas-reliefs et autres peintures d'une grande partie de l'Asie.

Divinités féminines khmer


Divinité à tête de cheval


Sur cette image, ma divinité à moi se cache, saurez-vous la retrouver ?


Une foule de détails sur cette sculpture relève de la qualité du travail qui a dù être fournie.


Une statue que tout le monde a vu : Shiva Nataraja (Naṭarāja).


Art indien : une lance rituelle finement ouvragée.


Détail de la lance.


Inde encore : un cerceuil.


Art khmer : une frise auparavant au dessus d'une porte d'un temple.


Art khmer, une statue bien éclairée.


Art khmer toujours : une statue protectrice de plus de trois mètres qui en impose.


Un serpent curieux à trois têtes.


Des danseuses très connues également.


Un dragon plutôt sympatique.


Section chinoise au premier étage : un vase avec des oiseaux qui ressemblent beaucoup à des canards.


Art chinois : un chamelier et sa monture.


Une divinité aux mille bras (j'ai vérifié).


Miniature d'un temple japonais.


En fait, après le rez-de-chausée, nous en avions déjà plein les pattes ! Nous avions beaucoup crapahuté avant de venir au musée Guimet et il restait trois étages à découvrir. Si le rez-de-chausée et le premier étage nous étaient très intéressants, les deux derniers étages étaient fatiguant pour nos pauvres cannes de trentenaire alors qu'il nous restait encore tant de merveilles à découvrir. C'est donc un peu à contrecœur que nous avons terminé la visite au pas de charge. Un petit conseil si vous allez dans ce musée : prenez l'audioguide, vraiment indispensable pour comprendre les oeuvres présentées, en plus c'est gratuit.