Trois jours à Paris, c'est fatiguant, surtout quand on décide de visiter le maximum de monuments, musées, spectacles et que l'on marche beaucoup (c'est surtout comme ça que l'on découvre une ville). Voilà donc un compte rendu de cette courte escale dans la ville des lumières, si bien éclairée que l'on ne voit plus le noir du ciel nocturne.

Comme nous y avons passé trois jours, je vais donc faire trois notes plus une quatrième dédiée à "Paris Insolite", comme quoi il y aura toujours une sorte de fossé entre la campagne et la capitale (à mon goût un peu rétrograde, j'avoue).

Arrivée à Paris par le TGV (pas celui inauguré en grandes pompes il y a peu mais plutôt un Train pour la Grande Ville. Arrivée à la gare de l'Est, quelques heures avant le petit accident de train arrivé à cette même gare.

De la pub pour l'Alsace ? Bon ben on repart alors...


Hop, direction La Villette, il y a sûrement des nouveautés d'une année à l'autre.


Attraction du jour : le clonage.


Je vous présente tous mes frangins. Je vais pouvoir passer plein de temps avec moi-même.


Il y avait une exposition sur le développement durable et les solutions techniques pour se passer du charbon, du pétrole. Tout existe déjà et la maison écologique est déjà une réalité, même si elle est un peu plus chère qu'une maison standard. Pour le reste, tout dépend de nos politiques et de la population. Bref, c'est une exposition très instructive, pleine de cas concrets et que je trouve très bien faite.

Spécialement pour JazzBass, son prochain ordinateur sous Linux.


Une tour écologique, énergétiquement autosuffisante.


Pour le soir, après avoir marché jusqu'au centre Pompidou, nous sommes revenus sur nos pas, direction le Théâtre de la Renaissance, histoire de voir une pièce avec des actrices célèbres : Chantal Ladesou, Marie-Sophie L., Sonia Dubois ainsi que des gars qui n'hésitent pas à s'embrasser, berk ! La pièce s'intitule : Les Amazones, 3 ans après...

EXtérieur


INtérieur


Comme nous voulions voir la pièce mais éviter de mettre 30€ dans ce spectacle, nous avions pris des tickets à 10€, c'est à dire les plus mauvaises places. Par chance, le théâtre était loin d'être plein et nous avons pu choisir des places bien meilleures juste avant le début de la représentation.

Pour 10€, je trouve qu'on a une belle vue sur la scène, non ?


Les trois actrices. Je suis content de retrouver Marie-Sophie L. après les films de Lelouch où je la trouvait très convaincante.


Le décor change peu mais les acteurs bougent tout le temps.


Revoilà nos trois amazones, débarrassées de leurs mecs mais avec un bébé en plus.


Voilà, c'est fini, c'est l'occasion de voir toute la troupe pour ses adieux.


Pour 10€, on a bien rigolé, Chantal Ladesou est très marrante, elle joue avec le public et est souvent habillée n'importe comment, c'est la meneuse du groupe. Sonia Dubois est la femme d'intérieur et vit heureuse avec Pablo qui la trompe avec Marie-Sophie L. qui est bien en retrait par rapport aux autres comédiens : elle ne parle pas, elle crie et en fait trop. Dommage. Les hommes sont convaincants dans leur rôle d'homo (même si j'apprécie très moyennement leurs pratiques). Bref, une bonne soirée à voir cette pièce. C'est vrai qu'en Moselle on nerisque pas trop de voir ces comédiens.

Allez, c'est l'heure d'aller se coucher. Demain, une bonne ballade à Paris. Hop !