Comme nous venons d'emménager dans notre grand appartement, nous héritons aussi d'une grande surface herbeuse qui était précédemment entretenue par nos ex-voisins (que nous avons remplacé donc). Du coup, nous héritons aussi de la tonte du gazon.

Comme nous n'avions pas de tondeuse, nous devions investir dans le matériel ad-hoc et comme nous sommes plutôt du genre écolo et discret (sauf quand il s'agit de regarder (entendre) un film), nous nous sommes dirigés vers l'achat d'une tondeuse du type hélicoïdale. Kezako ? Et bien c'est un engin qu'on pousse et les roues font tourner des lames qui frollent une barre, quand une malheureuse herbe se retrouve entre la lame et la barre : couïc et on passe à la suivante (c'est pas du cas par cas, hein, c'est en grande série, à la chaîne comme à l'usine). L'intérêt de cette technique ? Et bien elle est bien plus "propre" que la tondeuse traditionnelle qui fauche parfois (souvent) l'herbe en la couchant ce qui donne un mauvais résultat. Le second intérêt est le silence de fonctionnement et le troisième intérêt est l'exercice physique induit car l'air de rien, quand l'herbe est haute, il faut passer et repasser. Voilà donc un produit très propre dans tous les sens du terme... à reserver aux petites surfaces ou aux sportifs (comme nous bien sûr).

Voilà la bête : 0 CV, 0 arbres à came en tête, 0 soupapes, 0 litres de carburant au 100 kilomètres, 3 litres de sueur à l'heure.


Voilà la surface à faucher, j'avais pas le grand angle, dommage car il y avait encore de la place derrière.


La suite du terrain (vous ne verrez pas la fin).


En pleine action, ça vole dans tous les sens !


En résumé, voilà une vidéo fort interessante d'une tonte musclée (avec un seul bras, faut le faire class ).