Enfin diront certains, Vista est arrivé dans les bacs, le nouveau système d'exploitation de Microsoft déboulle pour les particuliers et la révolution est en marche...

La révolution contre Microsoft oui !

Etant informaticien (mot qui veut tout dire et rien en même temps), je n'étais pas pressé de voir apparaître Vista. Les screenshots ne m'avaient pas entousiasmé et le style "tout en noir" ne me plaisait pas. Moi qui me sert surtout de l'explorateur je ne voyais plus les dossiers et fichiers aussi clairement qu'avant (non, je n'ai pas de problèmes de vue). Une nouvelle interface, des effets Aero dont je n'avais que faire, qu'est ce qui pouvait bien m'interesser dans Vista ? La sécurité ? Ben j'ai un bon antivirus et je nettoie souvent mon PC des spywares et cookies en tout genre et puis j'ai trop en tête ce concept Paladium qui ne vous dit sans doute rien mais que Microsoft pensait implanter des son OS il y a quelques années. Paladium ? Et bien c'était une sorte de césame qui contenait plein de données sur des médias plus ou moins protégées par droit d'auteur : vidéos, photos, musiques. Microsoft pensait être le seul à décider si ces médias pouvaient être lus ou téléchargés sur votre PC. Après une levée de boucliers de nombreuses associations, Microsoft a fait machine arrière (les oeuvres personnelles devaient aussi être reconnues par Microsoft pour être visionnées). Avec Vista, certains modules de Paladium refont surface... jusqu'au prochain OS qui les compillera certainement tous (si l'on veut faire accepter une idée folle à certains, mieux vaut la distiller petit à petit qu'en bloc). Donc Vista intègre des protections anti-copies, des DRM, etc. C'est donc une sécurité plus pour les industriels que pour les particuliers.

Il y a quelques jours, histoire de me tenir au courant (c'est mon métier après tout), je me suis frotté à Vista en l'installant sur un poste. Installation : RAS sauf les moments où rien ne se passe, aucune activité du disque dur, on croit que ça a planté jusqu'au moment où ça repart enfin.

Redémarrage final : on arrive sur l'écran d'accueil après autant de temps que XP. C'est beau mais le coté esthetique s'arrête là : le menu démarrer est différent, très différent et plutôt mal fichu et ces menus noirs me dérangent. Les menus, au lieu de se dérouler se recouvrent et se condensent : impossible de voir tout d'un coup d'oeil.

On ne voit que ce y a dans une seule rubrique, impossible d'avoir tout sous les yeux.


Globalement, le bureau est mal géré est les icônes sont moches, rien à voir avec les jolies images de Linux qui étaient colorées.

Comme je devais reprendre des logiciels et des documents pour les transferer de XP sur Vista, j'ai eu quelques surprises concerant le support des éditeurs de logiciels pour Vista. Studio 10 par exemple ne fonctionnera pas tant que vous n'aurez pas installé un patch (en version beta s'il vous plait) adéquat. Pour les jeux c'est pareil : Nvidia n'arrive pas à proposer des pilotes corrects pour ses cartes graphiques et le nombre d'applications fonctionnant bien sur Vista est au nombre de 104 (à ce jour) soit une goutte d'eau par rapport aux milliers de logiciels du marché. Je rappelle de Vista existe pour les entreprises depuis fin novembre et qu'à l'heure actuelle les éditeurs de logiciels et de matériels n'ont toujours pas eu le temps de proposer des solutions valables pour Vista (de qui se moque-t-on ?). Il y aurait une histoire de renouvellement obligatoire de logiciels et matériels qui ne m'étonnerait pas...

Donc Vista, très peu pour moi. En plus la configuration demandée est très gourmande et 2Go de RAM sur votre PC ne seront pas de trop. Tout ça pour un OS, c'est à dire un support pour des logiciels qui eux permettrons de travailler, je crois qu'en entreprise ils ne vont pas trop aimer ça... surtout que le prix dissuade aussi de rester sous XP (20% plus cher que XP et bien plus cher qu'aux USA).

Franchement, en tant qu'utilisateur "avancé" d'XP, je prendrai bien mon temps avant de passer sous Vista, l'ergonomie ne me plait pas, il faut batailler pour installer ou désinstaller des pilotes de matériels et une fois qu'on a fait tout ça on a encore rien fait : un OS ça sert de socle, de fondations pour des logiciels qui eux, seront utilisés pour travailler. Moi je n'habite pas dans les fondations de ma maison, je n'achète pas un logiciel comme celui-là pour le regarder ou pour jouer avec (point mis en avant par Microsoft). Windows 98 plantait souvent, XP l'a remplacé avantageusement alors pourquoi Vista ? Pour céder au besoin qu'a sur faire naître Microsoft tout simplement.

Pendant que j'y suis, Office 2007 est de la même veine : l'ergonomie a été revue et ça ne sera pas facile pour tout le monde d'y passer, même pour créer un simple document. Quand je pense aux utilisateurs qui refusaient de passer à OpenOffice tout simplement parceque la disposition des icônes changeait un peu, ils risquent d'être surpris ! Mais Microsoft est une enseigne dont beaucoup de monde a confiance et la publicité va faire que tout ce monde aura peu de difficultés à passer aux menus bizarres d'Office 2007. Le problème c'est que ce qui est gratuit passe parfois mal auprès des utilisateurs alors qu'un logiciel piraté passera bien mieux.

Ces menus vont sans doute plaire...

C'est pas plus clair avec ça ?


Un conseil si vous avez déjà plein de logiciels qui fonctionnent bien avec XP : patientez pour que tout soit reconnu par Vista sinon vous aurez du mal à faire la transition.

Enfin, je crie au loup mais d'ici quelques années, Vista sera rentré dans les moeurs, au forceps s'il le faut (car XP n'existera plus). Ce n'est pas la technologie sui sert l'homme mais dans ce cas là, exactement l'inverse. Je crois que je vais faire un retour à l'open source moi, à moins que je devienne un vieux con alergique au "progrès". Technophobe ? Peut-être...