Au beau milieu de nulle part, sur un ancien terrain d'entrainement militaire, repose un char.
Abandonné par ses pairs, il attends une retraite bien méritée.
Rendons lui une petite visite, lui qui n'a reçu que des obus sur la tronche.



En se forçant un peu, on peut le voir maintenant.


Il ressemble plutôt un char sur roues, d'après quelques recherches, il me semble que c'est un PANHARD EBR 90 F 1 de 1963.


Voilà le même, du temps de sa "slendeur".


Je crois qu'il ne fera plus jamais de mal à présent.


Laissons-le dominer la plaine, il ne racontait rien d'interessant de toute façon.


En voyant de char, je me suis dis qu'il y avait sans doute autre chose dans le coin. Un terrain militaire c'est une surface de jeu pour militaires après tout.



Tiens tiens, sur quoi je tombe ?


En haut de la colline, je vois trois ensembles muraux. Approchons-nous du premier...


Une sorte de demi huit. Une planque pour tirer sur les copains ?


Je crois que je pense juste...


Allons un peu plus loin. Que trouve-t-on ?


Juste un abri en demi-cercle, idéal pour planquer des pneus et des bouteilles.


Un peu plus loin, toujours dans l'allignement, on trouve juste un mur, c'est sans doute de ce point de départ que les bidasses remontaient jusqu'au dernier abri.


Voilà l'un des rares coins de Morhange originaux. Un lieu que des adeptes sur paint-ball devraient acquerir pour jouer à la guerre. Qui sait, on verra peut-être ça d'ici quelques années.


Très bientôt, vous verrez ce que j'ai trouvé en rejoigant ma voiture, ça sera l'occasion de faire un petit jeu...