Le rendez-vous était donné au mur d'escalade de Rombas (le plus haut d'Europe, siouplé !). Peu de monde au rendez-vous, que des habitués en fait et qui connaissaient bien les oiseaux.


Vu le peu de neige ce 14 janvier (et ses 10-12°C), le repérages d'animaux a été abandonné au profit du comptage d'espèces à plumes. Nous nous sommes ainsi rendu à Joeuf, le long de l'Orne pour tenter de reconnaître les oiseaux vivant près de l'eau.


Essayant de survivre au passage des vélo et des chiens, nous avons finalement localisé quelques espèces que vous connaissez surement déjà (les photos ne sont pas très bonnes, le temps jouait contre nous ainsi que les nombreux contre-jours).

La mésange bleue.


Le foulque macroule.


A ne pas confondre avec la poule d'eau.


Le très connu canard colvert (ici accompagné de madame).


Zut, nous les avons dérangés.


Le grand cormoran.


Le héron cendré.


Un autre héron.


Enfin, celui qui donne le plus de mal à prendre en photo (car il plonge tout le temps) : le castagueux.


Alors il a été rencencé plus de 26 espèces ce matin là (pics, troglodyte, etc.) mais pour les prendre en photo c'est une autre histoire. Un projet pour plus tard : la digiscopie.

Sinon, vous pouvez vous aussi participer à ce genre de sortie, la LPO en fait régulièrement, vous pouvez aussi adhèrer à la LPO et pour 18€ vous serez membre et bienfaiteur des oiseaux (et de leur environnement). Adhèrer, c'est aussi faire contrepoids à cet satanés chasseurs et leur goût du sang.