C'est en allant chez Kek que j'ai appris le début de la campagne 2006 contre les bombes à sous-munition (BASM). Depuis des années, Handicap International milite contre les mines et armes abandonnées par les militaires après des raids et une interdiction totale des bombes à sous-munitions est à nouveau demandée à tous les pays, banques, organisations, lobbys militaires. Des pétitions sont en ligne et des moyens de pression peuvent être utilisés contre ces faiseurs d'handicaps qui touchent le plus souvent les enfants.

Vous pouvez aussi faire des dons, parrainer des enfants. Ensemble nous pouvons faire interdire ces atrocités, il ne suffit pour cela que de quelques minutes pour participer à cette campagne et bientôt la France sera comme la Belgique du "bon" côté. Faisons tous mentir cette maxime : "Loin des yeux, loin du coeur".